La forêt, notre guide

Publié le 9 Mai 2021

La forêt, notre guide

Nous faisons partie du monde naturel. Nos rythmes sont les rythmes de la nature. Lorsque nous marchons tranquillement dans la forêt et voyons, écoutons, sentons, goûtons et touchons, notre rythme est en phase avec la nature.

Et lorsque nous sommes en harmonie avec le monde naturel, nous commençons à nous apaiser; notre système nerveux se réinitialise. Nous sommes revigoré et de nouveau emplis d'énergie.

La forêt est mystére... elle nous appelle lorsque nous avons besoin de nous apaiser, de nous recueillir, de trouver des réponses etc... elle peut être vue comme un labyrinthe où l’on risque de se perdre. Ce labyrinthe, c’est avant tout celui de notre esprit : la forêt symbolise notre inconscient.

Visiter la part inconnue de notre psychisme, c’est faire l’effort de savoir qui nous sommes. La connaissance de soi nous permettra de vaincre nos craintes et nos angoisses, véritables monstres intérieurs.

Fonder son temple au milieu de la forêt, c’est trouver la lumière en soi, c’est transformer l’ignorance en conscience, la peur en sérénité C’est comprendre notre fonctionnement intime et nous accepter tels que nous sommes.

Dans les religions orientales (bouddhisme, hindouisme, taoïsme), les ascètes se retirent dans la forêt pour prier ou méditer : l’éveil se fait au coeur de la Nature vierge.

Si la forêt est mystérieuse, elle invite à percer ses mystères : elle symbolise le chemin du savoir, de la connaissance et de l’émerveillement. Les arbres s’étirant vers le haut, ils montrent la voie de l’élévation intellectuelle et spirituelle.
La forêt, notre guide

La forêt possède diverses représentations:

  •  L’énergie vitale spontanée, incontrôlable, sauvage, non-consciente d’elle-même,
  •  Silence: c’est l’absence de pensée et de parole, autrement dit la vie à l’état brut. Seuls quelques chants d’oiseaux, bruissements et craquements d’arbres peuvent agrémenter ce silence,
  •  Féminin sacré : c’est le symbole des cycles, de la vie, de la matrice. C’est aussi l’image des forces lunaires changeantes. C’est encore la virginité (la forêt vierge). Par ailleurs, dans une perspective alchimique, le féminin et la forêt nécessitent d’être pénétrés, domptés, éclairés par le principe solaire masculin,
  • La couleur verte : c’est la couleur du règne végétal, sombre et terrifiant mais porteur d'espérance. Le vert peut-être apaisant également, reposant. Il détend et redonne de l'énergie. Elle symbolise aussi l'amour. Signe d'abondance et de prospérité.
  • Les forces nocturnes, la colère, le mystère, l'inconnu.
  • Régénération, cycle de la vie, renaissance. La vie qui créé autant qu'elle détruit dans un cycle sans fin...

En psychologie, la forêt évoque la panique, l’horreur et la terreur. Selon Jung, cette terreur traduit la crainte de voir révélé le contenu de notre inconscient : la peur de se rencontrer soi-même.

Sur un plan plus positif, la forêt symbolise la magie et le rêve : c’est l’endroit où l’on s’abandonne, où l’on laisse libre cours à son imagination.

Pénétrer la forêt, c'est se confronter à soi-même et ainsi, se donner toutes les chance de progresser...

La forêt nous veut du bien

La forêt nous veut du bien

Je proposerai bientôt des séances dans la forêt (ou bois) pour se reconnecter à la nature et à soi, s'ancrer, se régénérer et découvrir le pouvoir des arbres.

Ces après-midi passés dans la nature seront ponctués de méditations, d'exercices de relaxation et énergétiques, de découverte de senteurs et de créations...

 

La forêt, notre guide

Rédigé par Cécile Coolen

Publié dans #La nature

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :